Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 21:33

"Nos ancêtres les Gaulois vivaient à peu près comme les peuplades sauvages d'aujourd'hui."

Telle était la première leçon d'histoire qu'on apprenait dans tout l'Empire. Loin de le trouver mauvais, bien des dirigeants africains demandaient à ce que leurs enfants reçoivent la même éducation que les enfants de France. C'était encore l'idée d'intégration et d'égalité entre citoyens qui prévalait, l'effort pour une égalité entre tous.

A remarquer que cette phrase pourrait être considérée comme l'entrée en matière du mépris de nos origines au bénéfice de l'apport de la civilisation romaine dont on voulait prétendre qu'elle nous avait tout apporté, un peu comme on nous pousse aujourd'hui à moins de langue française et plus d'anglais.

Cependant, on peut dire sans trop tirer sur l'histoire que les Gaulois n'existent plus depuis quelque deux mille ans, et que géographiquement leur implantation n'était pas exactement dans les frontières actuelles de la France. Le terme "les Gaulois", donc est un symbole. C'est le système de la France unie opposé au système communautariste. C'est le général de Gaulle s'écriant "Comme vous êtes Français!" à la foule martiniquaise, opposé à monsieur Césaire qui adressa à la même foule la phrase "Comme vous êtes Martiniquais!"

Lorsque monsieur Ben Bella, dans son discours à la foule Algérienne leur dit : "Vous êtes des Arabes, des Arabes, des Arabes!" Chacun comprend que c'est une façon de parler, qu'il s'agit de la proclamation de l'unité de la nation, et qu'il ne va pas se livrer au ridicule de faire des recherches destinées à prouver qu'il y a un gène commun à tous les Algériens qui n'appartient qu'à eux.

Lorsque monsieur Mitterrand égrenait la liste des peuples entrés en Gaule et qui constituent le peuple français, il finissait par 'les Arabes'. Bien. Aucun de ces peuples n'a fait bande à part. Ils ont tout fait pour s'intégrer. Le grand-père Magnani, qui s'était nationalisé Français était tout fier que ses trois fils combattent l'Italie pendant la guerre qui l'opposait à la France. Il est clair que beaucoup de maghrébins auraient aujourd'hui la même attitude. Seulement, le doute est dans les esprits. Il suffit d'entendre les nouvelles.

C'est contre ce doute que veut lutter monsieur Sarkozy. Bien sûr qu'il a été élevé comme un Français. Ce n'est pas forcément un bien qu'il n'ait pas appris la langue de son grand-père. Ni un bien que le grand-père Magnani n'ait pas enseigné l'italien à ses enfants, ni un bien que l'enseignement de l'arabe et du vietnamien soit négligé en France. Plus il existe de liens directs entre la France et d'autres nations, mieux on se porte. Ce ne sont pas des liens avec des ancêtres venus d'ailleurs qui empêchent l'attachement à la nation française, c'est une multitude de renoncements à la nation, la honte d'être Français qui empêchent les nouveaux Français d'être fiers de la leur.

Partager cet article

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la.france.colonisee.over-blog.com
  • : Lutter contre la disparition de la France et s'opposer au remplacement de la langue française par la langue anglaise.
  • Contact

Recherche

Liens