Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 22:02

     Dans l'émission "Des paroles et des actes" sur France 2 le misnistre de l'intérieur, monsieur Valls, le plus populaire des ministres, répondait à toutes sortes de questions. Deux seulement de ses interlocuteurs ont soulevé la question de la langue. Monsieur Philippot a travers la demande de 'davantage de francophonie', et surtout monsieur Finkielkraut, qui a beaucoup insisté sur son emploi dégradé et sur la politique pratiquée.

     Il a été question d'une sorte d'ambiance générale, l'atmosphère personnifiée par l'adolescent goguenard que rien n'intéresse parce qu'il croit tout savoir par internet et ne désire rien apprendre d'autre, à quoi, apparemment les politiciens ne réagissent pas ; et des rapports qui s'accumulent et qui sont plus alarmants les uns que les autres, comme la politique d'intégration qui a tendance à se ramener à l'inclusion, c'est à dire qu'au lieu de faire des entrants des Français, on demande aux nationaux d'admettre qu'un Français n'a pas d'identité propre, en particulier de juger la France un pays multilingue dans lequel le français est une des composantes. Monsieur Finkielkraut a exposé cette situation avec une grande clarté et un véritable amour de la nation.

     Il avait, très peu de jours auparavant, dans le Monde, défendu la même idée face à monsieur Cohn Bendit, opposé aux nationalités. Ce qui n'est guère compréhensible est que monsieur Finkelkraut soit un "fervent Européen" car aujourd'hui l'expression ne s'emploie que pour désigner les intégrationnistes et on refuse de l'accorder à des gens comme monsieur Dupont-Aignan qui est un grand européen tout en étant souverainiste... On sait où mène l'intégration.

Partager cet article

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans langue française
commenter cet article

commentaires

LORQUET 15/02/2014 20:03

Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, je vous invite dans mes classes du 93. Mais élèves ont com^pris la séparation des pouvoirs. je désir qu'ils ai un vrai philosophe en face d'eux.
J'attends votre réponse, sachant que les entrepreneurs sont venus expliquer à mes élèves les bases du libéralisme.

Présentation

  • : Le blog de la.france.colonisee.over-blog.com
  • : Lutter contre la disparition de la France et s'opposer au remplacement de la langue française par la langue anglaise.
  • Contact

Recherche

Liens