Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 22:30

     Monsieur Hollande a parlé à plusieures reprises au cours de sa campagne de l'amour des Français pour leur langue. Soit. Tout dépend quels Français. Il y en a beaucoup qui parlent de la langue mais qui s'en débarrassent au plus vite et au bénéfice de l'anglais.

 

     On a vu monsieur Moscovici dans sa conférence de presse. On se souvient de monsieur Fabius refusant les crédits en faveur d'une banque de données plurilingue, ainsi que son rôle néfaste pour l'introduction de l'anglais à la COB en lieu et place du français. On voit mal comment il pourrait défendre l'usage du français en France et dans le monde.

 

     Que pourra faire madame Benguigui chapeautée par lui ?

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans mots de campagne
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 22:07

     On sait dans quel état est notre orthographe. Lamentable. Comment pourrait-il en être autrement alors qu'elle n'est plus enseignée ? On voit cependant régulièrement un journal se demander à quoi sert la dictée ou s'il faut encore faire des dictées.

 

     On n'a pas encore lu d'article demander quelle dictée. Car il y a dictée et dictée. Dicter un texte à la classe et corriger les fautes ensuite ne sert pratiquement à rien si on n'est pas un bon élève, même si l'enseignant a indiqué les lignes choisies dans le manuel qui serviront d'exercice.

 

     Il nous semble qu'une dictée doit se faire phrase à phrase. Entendons nous. Une phrase est dictée. Un élève va ensuite l'écrire au tableau. Alors commence le cours d'orthographe : enseigner ce que c'est que se relire en orthographe. Enseigner la méthode. Commencer par l'accord du verbe et du sujet, puis l'accord à l'intérieur du groupe nominal etc. L'exercice dure l'heure entière. Ce qui est à retenir a été marqué et doit être mémorisé comme une leçon. Après trois dictées ainsi préparées, une dictée de contrôle pour juger des résultats. Toute l'année. Toutes les années.

 

     Il est clair que les dictées pièges sont rebutantes pour la plupart des élèves. Il faut laisser leur chance aux élèves peu portés naturellement sur l'orthographe mais qui manifestent leur bonne volonté. D'ailleurs l'orthographe d'usage aurait intérêt à être assoupli. Au demeurant, quoi qu'on enseigne, l'enseignement c'est du rabachage, une longue patience.

 

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans français basic
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 23:08

     Si l'on en croit monsieur Bernard Lecherbonnier, "le Basic English assura sa force de pénétration... à destination des populations nombreuses... parfois illétrées... appelées à servir dans les armées américaine et britanniques [et] reçut le soutien actif de Winston Churchill qui fit preuve une fois de plus de son extraordinaire lucidité en y voyant au-delà de son utilité immédiate, une arme formidable pour imposer..."  ( Pourquoi veulent-ils tuer le français ?, ed.Albin Michel)

 

     Tous les articles publiés dans la catégorie "Français basic" seront des manifestations de notre désir de suggérer des simplifications possibles de notre langue et son orthographe parfois ressenties comme difficiles à en être décourageantes.

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans français basic
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 23:19

     On peut lire dans le courrier des lecteurs du Monde une conclusion à un article qui se veut sans doute provocatrice. La voici : "Et après tout, si le français n'est pas éternel, où est le malheur ? Le breton a disparu, les Bretons se sont adaptés, pour leur plus grand bien. "Toutes les civilisations sont mortelles"... et alors ?

 

     Il est clair que l'opinion ainsi exprimée est celle de nos dirigeants politiques et autres. Ce sont les mêmes qui nous disent heureusement que Versingetorix a été battu par Jules César, cela nous a civilisés. Ce sont les mêmes qui cédaient à la force en 1940. Ce sont les Jean Monnet, mais pas les Charles de Gaulle.

 

     Le pauvre malheureux qui a écrit son article dans l'espoir de soulever un déluge de protestations et se faire une petite publicité risque fort la déception. Reste que nous pensons que la mort d'une civilisation est un malheur et que faire vivre le français est un impératif catégorique.

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans Au hasard d'une lecture
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:53

     "Il ne faut jamais humilier un peuple". Cette jolie phrase a été prononcée précemment par monsieur Cohn Bendit. C'est très vrai. L'orateur le dit à propos de la politique que l'Union doit mener vis à vis de la Grèce. Assurément la Grèce est humiliée par l'euro fort, et elle refuse de se plier à la rigueur et aux sacrifices. On la comprend.

 

     On nous suggère fortement de faire payer les riches, c'est à dire les Allemands et peut-être quelques autres pour éviter que les Héllènes ne se retrouvent un jour sous le fascisme. Ce serait en effet très dommage, mais c'est au peuple de choisir. S'il choisit la sortie de l'euro, il aura raison. Pourvu que l'anarchie ne s'installe pas. C'est alors surtout que la situation serait inquiétante.

 

     Reste que la France elle-même est humiliée dans cette Europe qui raye le français de sa pratique. Personne ne se plaint de cette humilation-là. C'est pourtant la plus grave qui puisse être !

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans Europe
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:40

     Pour revenir à la conférence de presse de monsieur Moscovici, c'est pire que nous avions cru. Vers la fin de sa conférence, on lui pose une question en français, ce qui est normal puisque la conférence du directeur de campagne du Président donne sa conférence en français et qu'il doit en être ainsi.

 

     Mais apparemment le questionneur demande (on entend très mal ce qu'il dit) une réponse en anglais. Et monsieur Moscovici s'élance, heureux de montrer que cela ne lui pose aucun problème. On ne voit pas pourquoi on a une attention particulière pour les anglophones, et rien que pour eux.

 

     On reconnaît là le mal qui ronge l'élite française heureuse de s'aplatir devant la langue anglaise et qui fait tout pour que la langue française disparaisse peu à peu de France même en en donnant eux-mêmes l'exemple. Ce quinquennat commencerait-il comme celui de monsieur Giscard d'Estaing qui s'était vautré de la même façon?

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans Au hasard d'une écoute
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 17:10

     Une définition de monsieur Rosenvalon : le populisme serait une manière de flatter le peuple par l'exclusion de ceux qu'on considère comme n'en faisant pas partie. Ce serait donc une théorie essentiellement raciste, en tout cas xénophobe.

 

     Voilà une définition que le Grand Robert ignore. Le prestigieux dictionnaire rapproche le populisme de l'ouvriérisme ou du prolétarisme. Nous sommes loin de monsieur Rosenvalon.

 

     Qaunt au Petit Robert, il est plus disert que le Grand, et mérite d'être entièrement cité. Au sens politique du terme, souvent péjoratif. "Discours qui s'adresse aux classes populaires, fondé sur la critique du système et de ses représentants, des élites. Populisme de droite, de gauche. La démagogie, le tradionnalisme, le conservatisme du populisme."

 

     Il semble que cette dernière définition soit celle qui se rapproche le plus du sens courant. Mais alors on ne voit pas qui pourrait se prétendre être exempt de populisme !

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans Au hasard d'une écoute
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 21:44

     Il semble bien que monsieur Moscovici ait répondu en anglais dans une conférence de presse donnée à Paris. C'est du moins l'image que donne quelques instants la télé. Voilà ce qui serait redhibitoire, tout autant que monsieur Giscard d'Estaing le soir de son élection, ou que monsieur Juppé et son "France is back" ou que Laurent Fabius refusant les crédits pour la création d'une banque de données plurilingues, ou encore que monsieur Badinter, président du Conseil constitutionnel refusant les dispositions concernant le projet terminologique.

 

     Aucun des candidats à la présidence ne s'est prononcé en faveur d'une action de survie de la langue française. A quel saint se vouer ?

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans Au hasard d'une écoute
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 21:24

     En ce lendemain d'élection, on demande à monsieur Badinter quelle lui paraît être la loi la plus urgente à faire voter. Il répond que c'est la loi sur le vote des immigrés aux élections municipales. Et il précise le pourquoi de la chose. Ces gens sont là depuis longtemps. Ils paient leurs impôts. Si on veut les intégrer, il faut nécessairement les faire voter aux municipales.

 

     Quand répondra-t-on à ces gens (pas aux immigrés, aux badinters) que si les immigrés sont là depuis dix ans, qu'ils paient leurs impôts et qu'ils ne sont toujours pas intégrés, c'est qu'ils ne veulent pas l'être. C'est un viol que de vouloir les intégrer par la ruse ou par la force.

 

     D'ailleurs, si payer ses impôts locaux et nationaux donne le droit de vote, pourquoi ne serait-ce que pour les municipales ? Les maires de la plus petite commune ont une importance nationale puisqu'ils donnent leur signature pour autoriser les candidats à l'élection présidentielle. Il serait bien plus judicieux de changer les promesses et les traités européens et retirer le droit de vote à tous les étrangers, de quelque pays qu'ils soient.

 

     Monsieur Badinter s'est révolté contre l'idée de la Turquie dans l'union européenne dans le but de préserver l'Europe. Intégrer la Turquie qui le désire dans l'Europe, Non ! Mais intégrer les immigrés  qui ne le veulent pas en France, Oui ! Comprenne qui voudra.

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans Au hasard d'une écoute
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 23:04

     Vous avez peut-être entendu parler du Youca, et vous avez pensé qu'il s'agit du Yucca, la plante d'Amérique centrale dont on a fait une plante décorative d'appartement sous nos régions. Mais le contexte vous a peut-être persuadé qu'il ne s'agissait pas d'une plante. Qu'est-ce que cela peut donc être ?

 

      Si vous écoutiez la radio BFM, vous aurez bientôt compris qu'il s'agit de "UK" c'est àdire du Royaume Uni. Pourquoi prononcer de façon aussi ridicule ? C'est incompréhensible. Surtout que la lettre K si on se fie à OK se prononce "ké". Il ne s'agit de la part du ou plutôt des journalistes de BMF que de vouloir faire anglophones.

 

     Toutes le fois où nous sommes tombés sur cette radio, il a été pratiquement impossible de comprendre ce qui s'y dit. On pourrait dire que c'est la commission de terminologie qui fonctionne mal depuis que messieurs Giscard d'Estaing, puis monsieur Fabius, lui ont coupé les vivres, et qu'enfin monsieur Badinter lui a donné le coup de grâce au Conseil Constitutionnel. Cela n'est que trop vrai. Mais enfin, on ne dit pas England, on dit Angleterre. On ne dit pas London, on dit Londres. Alors pourquoi dire Youca ? Les Français parlent français.

Repost 0
Published by lafrancecolonisee.over-blog.com - dans Au hasard d'une écoute
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la.france.colonisee.over-blog.com
  • : Lutter contre la disparition de la France et s'opposer au remplacement de la langue française par la langue anglaise.
  • Contact

Recherche

Liens